Télévision

Annecy 2017 - Canal+ resserre son nombre de licences

Date de publication : 17/06/2017 - 08:45

En présence de Jean-Marc Juramie, le nouveau patron par intérim du pôle jeunesse du groupe, le diffuseur a présenté les nouveautés de la saison à venir, la dernière avant une grille recentrée sur les marques fortes de ses thématiques.

Une nouvelle page est sur le point de s’écrire pour les programmes jeunesse du groupe Canal+. Remis au cœur de la stratégie éditoriale du diffuseur, il y a deux ans, avec un triplement de son budget, à 8 M€, soit le double de son obligation, cette offre est désormais chapeautée par une nouvelle direction désireuse de répartir différemment ses investissements. Dorénavant, "on veut les concentrer sur moins de séries", a expliqué Jean-Marc Juramie, directeur des chaînes thématiques du groupe Canal, directeur des contenus de l’offre Canal+ et directeur du pôle jeunesse du groupe depuis le départ de Laurence Blaevoet, confirmant ainsi nos informations.

Les thématiques jeunesse de Canal+ (Piwi+, Télétoon+, Canal+ Family), c’est 3,8% de l’audience globale des chaînes de Canal+ fait également valoir le diffuseur, qui acte parallèlement l'ouverture d'une case en clair le matin sur C8, la chaîne TNT du groupe, dès le 21 août.

"Je voudrais vous dire que le départ de Laurence n’implique absolument pas de changement", a insisté Jean-Marc Juramie. Elle "a beaucoup fait pour l’animation […]. Je la remplace de façon intérimaire le temps qu’on s’organise (selon nos informations, une réorganisation bien plus vaste est prévue à l’échelle du groupe dont dépendra entre autres celle du pôle jeunesse, Ndlr)", a-t-il souligné avant que ne soit déclinés les titres phares des trois antennes pour la saison prochaine ou ultérieurement, certains programmes étant encore en production, voire en développement.

Sur Piwi+, la chaîne des 3-6 ans, le line-up court d'Ariol (Folimage*) saison 2, diffusée dès le mois de septembre, à Ella, Oscar & Hoo, série adaptée des livres de Théo de Marcousin et Michael Dudok de Wit (Normaal Animation), présentée en Work in Progress cette semaine à Annecy, Non-Non (Autour de Minuit) dont le spécial TV sera programmé à Noël, avant une sortie en salle en octobre 2018, suivi de la série à la rentrée de la même année.

Dans les autres productions en cours, figurent Molang (Millimages) saison 2, La cabane à histoires (Dandelooo, Caribara, en production) qui, après "un très bel accueil pour la saison 1", sera diffusée en avril 2018, ou, à venir également, Le livre de la jungle saison 3 (Ellipse).

Autres exclusivités, L’heure du conte, "13 contes originaux de 13 minutes (Le Regard Sonore) à découvrir dès septembre, Gribouille (Moving Puppet) en novembre 2018...

L'offre de spéciaux compte pour sa part La poule, le chat et autres bestioles (Les Films du Nord), en début de production, ou Gilberto, le quatuor à cornes (Vivement Lundi !) livré dès décembre en revanche.

Dernier venu dans la famille Canal+, Mush-Mush et les champotes, en convention de développement, comme annoncé récemment par ses producteurs (La Cabane Production, Thuristar).

Télétoon+ accueillera dès la rentrée Kaeloo saison 4 (Cube Créative), manifestement la licence coup de cœur de la nouvelle équipe du pôle jeunesse. Le programme lancera en outre la case de C8 en août.

Suivront en octobre, les deux premiers moyens métrages de la trilogie de Benjamin Renner (Folivari), Le grand méchant renard, Un bébé à livrer, puis, pour les fêtes de fin d'année, Il faut sauver Noël.

En novembre, débarqueront Paf le chien, Les Crumpets (421 Productions) saisons 3 et 4 (ainsi qu'un spécial comédie).

En janvier arrivera la quatrième saison d'Angelo la débrouille (TeamTO). Grosha et Mr. B (La Station Animation). Par ailleurs, Arthur et les enfants de la table ronde (Blue Spirit, photo), dont le développement avait été annoncé au précédent Mifa, entre en production, tout comme Tom-Tom et Nana, la licence de Bayard "rafraîchie" par 421 Productions). Quant aux Sardines de l’espace (Toon Factory) et Moi, Elvis (Watch Next Media), leurs conventions de développement viennent d’aboutir informe le diffuseur, tandis que celle de Runes (Les Armateurs*) se poursuit.

Sur Canal+ Family enfin, les téléspectateurs retrouveront les séries engagées par et pour Télétoon+ et Piwi+, mais aussi le court initié chaque année par Folimage dans le cadre d’une résidence, dont La Nef Animation (Nouvelles écritures pour le film d’animation), Nadasdy Film et désormais Bayard Presse sont les partenaires. L’offre de longs balaiera large, de Sahara à Ballerina, aux As de la jungle chez les Français, en passant par Vice versa et Zootopie outre-Atlantique.

*Folimage, participation majoritaire d’Hildgarde, propriétaire du Film français

Emmanuelle Miquet
© crédit photo : Blue Spirit Productions

Tags :

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici