Télévision

La taxe qui gratte

Date de publication : 01/02/2007 - 17:50

L'adoption de l'amendement qui contraint les fournisseurs d'accès internet à payer la taxe Cosip (Compte de soutien à l'industrie des programmes) a suscité de nombreuses réactions. Si Free considère que c'est "une énorme erreur", le syndicat des producteurs de disques indépendants (UPFI) estime que la logique du texte de loi télévision du futur devrait amener les FAI à contribuer aussi au financement de la production musicale.



L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici


Recevez nos alertes email gratuites

s'inscrire