Cinéma

Congrès FNCF 2017 – CGR donne un coup d’accélérateur à sa salle ICE et à la technologie LightVibes

Date de publication : 26/09/2017 - 08:45

Le groupe rochelais est présent à Deauville pour mettre en lumière son concept premium et le système d’éclairage immersif de Philips, pour lequel une salle éphémère a été installée sur son stand.

La salle ICE de CGR et sa technologie LightVibes continuent de prendre de l’ampleur. Après avoir mis en place une salle éphémère équipée de cette solution d’éclairage immersive à l’occasion de CineEurope, le circuit a décidé d’en installer une nouvelle, à Deauville cette fois, au sein du stand qu’il occupe sur le salon des exposants du Congrès de la FNCF. Cette salle de 4mx6m, dotée d’un écran scope de 3,6m de base, sera équipée de six fauteuils ICE Club et Duo, d’un projecteur Christie CP2215, du son Dolby 7.1 couplé à des enceintes DK-audio et de panneaux lumineux de 2,5m de haut. Une boucle d’une quinzaine de bandes-annonces – mélangeant films du moment, coups de cœur et line-up LightVibes – sera projetée toutes les 15 minutes, de l’ouverture à la fermeture du salon d’exposition.

Pour Jocelyn Bouyssy, directeur général de CGR, l’objectif est de "montrer le concept aux professionnels, mais aussi qu’il existe désormais des contenus". Fort des très bons résultats enregistrés par le concept sur Valérian et la cité des mille planètes, premier film mixé pour être projeté avec le système d’éclairage immersif Philips LightVibes, le groupe rochelais négocie actuellement avec plusieurs studios pour postproduire certains de leurs longs métrages dans ce format.

Dans le même temps, le concept ICE commence à s’étendre en dehors du circuit. CGR a en effet signé un accord avec le groupe Majestic Cinémas pour équiper ses quatre établissements du label premium, rebaptisé ICE by Majestic pour l’occasion. Le Majestic Compiègne de Jaux inaugurera cet accord avec l’ouverture de la première salle ICE extérieure au réseau CGR, le 12 octobre. Le Majestic de Douai et le Majestic de Vesoul lui emboiteront le pas d’ici trois ans, tout comme le futur complexe de six salles et 914 sièges porté par Majestic Cinémas à Remiremont, en remplacement du France.

"Tout le monde attendait de connaître les résultats de Valérian et de voir si les contenus arrivaient avant de s’engager", résume Jocelyn Bouyssy, extrêmement satisfait des scores réalisés par le blockbuster de Luc Besson dans ses salles ICE. "Sur les six premières semaines de Valérian, nous avons enregistré 20% du box-office (en recettes, Ndlr) et 15% des entrées du film sur le réseau. D’habitude, nous sommes plutôt sur 11-12% du box-office et 10% des entrées. Pendant cinq semaines, toutes les salles ICE (d’une capacité moyenne de 160 places, Ndlr) affichaient complet sur Valérian. Le coup est parti."

Les choses s’accélèrent également au sein du circuit, où deux nouvelles salles ICE feront leur apparition d’ici à la fin de l’année, dans ses futurs multiplexes de Sarcelles (ouverture le 18 octobre) et Villefranche-sur-Saône (29 novembre). Parallèlement, les salles LightVibes des CGR de Pau Université, Épinay-sur-Seine et Vitrolles vont, elles, être transformées en salle ICE, là aussi avant la fin de l’année. Le circuit comptera donc, in fine, cinq sites supplémentaires d’ici à fin 2017, portant à 13 son parc de salles ICE – 14 en comptant le Majestic Compiègne de Jaux. Le CGR Ciné City de Troyes se verra lui aussi doté du label premium du groupe rochelais, mais au cours du premier trimestre 2018, dans le cadre de son extension de quatre écrans.

En outre, le concert de M. Pokora, que CGR Events diffusera en salles les 7, 8 et 9 novembre, sera lui aussi proposé en LightVibes. CGR travaille actuellement sur d’autres événements du même type.

Kevin Bertrand
© crédit photo : CGR


L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici


Recevez nos alertes email gratuites

s'inscrire