Cinéma

Annecy 2018 - "Le film français" décerne son 1er Trophée de l'animation

Date de publication : 15/06/2018 - 12:30

Pour la première fois cette année, Le film français, partenaire de longue date du Festival d’Annecy et du Marché du film d’animation, a décidé d’honorer une ou plusieurs personnalités francophones de l’animation (producteurs, scénaristes, distributeurs...) et de récompenser le travail accompli, un projet, une réussite, que ce soit dans le cinéma ou dans l’audiovisuel.

Le premier Trophée de l’animation a été remis ce jour aux trois fondateurs de la société TAT Productions : Éric et Jean-François Tosti et David Alaux. 

En faisant ce choix, Le film français a souhaité saluer leur passage du petit au grand écran et récompenser leur travail de production sur leur premier long métrage, Les as de la jungle (présenté à Annecy en 2017, sorti en salle le 26 juillet en France, il a enregistré près de 700 000 entrées en France et 2 millions à l’étranger), tiré de la série animée Les as de la jungle à la rescousse, elle-même récompensée d’un International Emmy Award.

Par ailleurs, le deuxième film de TAT Productions, Terra Willy, a déjà fait l’objet d’excellentes préventes à l’international, puisque 30 territoires en avait fait l’acquisition à l’issue du Festival de Cannes.

Basée à Toulouse, TAT Productions a été fondée en 2000 par Éric Tosti, Jean-François Tosti et David Alaux, avec l’objectif de faire de l’animation pour le cinéma et la télévision. Outre la série animée Les as de la jungle à la rescousse (trois saisons), elle a produit la série Spike au pays du père Noël, des unitaires (Les as de la jungle - Drôle d’oiseau, Les as de la jungle - Le trésor du vieux Jim, Les as de la jungle – Opération banquise, Spike et Spike 2). Pour le cinéma, après Terra Willy, trois autres films sont en développement : Les aventures de Pil, Argonautes et Les as de la jungle 2.

En photo : Jean-François Tosti (2e à gauche) et David Alaux (à droite), avec Dominique Puthod (à gauche, président de Citia, maire délégué d'Annecy) et Mickaël Marin (délégué général de Citia, délégué développement économique et Mifa)

-
© crédit photo : Mifa / Festival d'Annecy


L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici