Télévision

Annecy 2017 - TeamTO crée une école solidaire d’animateurs 3D

Date de publication : 14/06/2017 - 08:40

L’ECAS, l’école Cartoucherie Animation Solidaire, va ouvrir à Bourg-Lés-Valence en 2018.

Guillaume Hellouin, PDG et co-fondateur de TeamTO, a annoncé au MIFA la création de l’ECAS, l’école Cartoucherie Animation solidaire.

L’école ouvrira donc en 2018 et dispensera une formation en animation 3D d’une durée de six mois. La première année a vocation à former 25 étudiants, et 50 ensuite.

Cette initiative que Guillaume Hellouin avait en tête depuis longtemps s’est déclenchée a-t-il expliqué après une réunion organisée à l’Ecole de Gobelins en début d’année qui a chiffré le besoin de la filière de l'animation hexagonale, de par son succès et le mouvement de relocalisation engagée avec le crédit d‘impôt, à 2500 emplois à pourvoir d’ici 2020. "Or les écoles plus généralistes ne forment que 65 étudiants spécialisés en animation proprement dite par an".
De cette nécessité économique d’abord, conjuguée à des raisons politiques et sociales, est née l’ECAS donc. Sa particularité est qu’elle sera accessibles aux jeunes résidents en France sans condition de diplôme et qu’elle sera gratuite pour eux. L’école s’appuiera pour repérer les candidats sur un partenariat avec notamment l’Ecole de la 2e chance, qui forment chaque année des jeunes déscolarisés, et avec Pôle emploi. Elle a vocation à privilégier les jeunes sans qualification issus notamment de quartiers défavorisés.

Le recrutement s’effectuera sur la base d’abord d’un premier test pour repérer l’aptitude des candidats à l’animation ou non, puis une deuxième série de tests plus complexes sera ensuite proposées et les 50 derniers candidats seront reçus pour un entretien de motivation.
Les trois premiers mois de la formation seront consacrés à l’apprentissage des bases de l’animation, et les trois suivants aux mises en situations pratiques. La formation sera dispensée par six superviseurs d’animation des studios TeamTO, autour de dix modules distincts. Elle sera enrichie de mastersclasses et de conférences, avec la volonté de donner aux étudiants un niveau de culture générale en animation touchant à la fois le cinéma, la bande-dessinée et d'autres activités culturelles.
A l'issue de la formation, les étudiants auront l’assurance de pouvoir être embauchés sur les nombreuses productions de TeamTO mais cette initiative participera aussi à nourrir ensuite la filière, au gré des parcours professionnels des anciens étudiants.

La première année, le budget de l’école sera de l’ordre de 180000€ (moins les années suivantes), dont une partie est déjà financée par TeamTO. Le reste devant être pris en charge par des collectivités et des investisseurs privés.

Guillaume Hellouin a raconté qu’il avait déjà éprouvé cette méthode de formation en six mois au sein de Sparks en 1096, pour alors former 250 animateurs au Vietnam," pays alors sans aucune culture de l’animation".

Sarah Drouhaud


L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici