Cinéma

Congrès FNCF 2017 – Cineplexe, concept de cinéma clés en main

Date de publication : 27/09/2017 - 08:40

Plusieurs professionnels de l’industrie cinématographique se sont associés pour développer Cineplexe, un concept de cinéma clés en main prenant la forme d’un complexe de trois salles à moins de 2M€. Celui-ci est présenté sur le stand d’aBfM à Deauville, où la commercialisation vient d’être lancée.

C’est un concept atypique que plusieurs professionnels du septième art viennent de développer. Construire de A à Z, et pour moins de 2M€, un complexe de trois salles et près de 500 places clé en main. Associés à travers une SEP (Société en Partenariat), les professionnels en question – l’architecte Frédéric Gallet, aBfM (décorateur/aménageur), ADM (menuiserie), MATHIS (conception, fabrication et construction de bâtiments en bois lamellé collé), D3A (acoustique, staff, faux plafond, doublage et cloison), SET (ventilation, chauffage, climatisation) et SITEB (installations électriques) – proposent ainsi d’accompagner les exploitants dans toutes les phases de réalisations de leur projet de cinéma, avec l’idée de maîtriser l’agencement et les coûts de construction de ces salles.

D’abord, lors de la phase d’études, allant de la maitrise d’œuvre au dépôt du permis de construire en passant par les études techniques et acoustique. Ensuite, durant la phrase de travaux, qui comprend aussi bien le suivi architectural desdits travaux que le pilotage et la coordination du chantier, la construction en elle-même, les travaux d’aménagement intérieur et, in fine, la réception des travaux. Le temps de construction est estimé à six mois.

"Nous nous occupons de tout", résume Alain Balzac, codirigeant et responsable technique d’aBfM, qui souligne que les partenaires réunis sont "des entreprises qui travaillent depuis longtemps dans le cinéma. Depuis plusieurs années, nous nous retrouvions régulièrement au Congrès de la FNCF, et nous sentions une demande importante pour des cinémas de petite taille, de trois salles et 400-500 fauteuils, pour un budget raisonné". Les partenaires estiment que, à surface équivalente, une économie de 15 % à 20 % est réalisée par rapport à la construction d’un projet traditionnel.

Concrètement, Cineplexe prend la forme d’un complexe de trois salles et 476 places (246, 148 et 82), parmi lesquels 463 fauteuils Club et 13 emplacements PMR. D’une surface totale de 1 145 m2, l’établissement dispose d’un hall d’accueil de 170 m2 avec un comptoir mixte, de trois cabines de projection, de deux ensembles de sanitaires et de locaux d’exploitation (bureau de direction, régie, locaux techniques, réserves), entre autres. Le tout pour un coût global de 1,95 M€, hors terrain, travaux VRD, matériel de projection et son.

Ce concept est plus spécifiquement destiné aux villes de 10 000 à 30 000 habitants, avec un objectif de 100 000 entrées annuelles. Si la commercialisation de Cineplexe ne débutera qu’à l’occasion du Congrès, Alain Balzac assure que plusieurs personnes seraient déjà intéressées.

En outre, Cineplexe propose également une offre reposant sur un cinéma de cinq salles et 664 sièges, budgété à 3M€ avec un prévisionnel d’environ 150 000 entrées annuelles, ainsi qu’une extension de deux écrans et près de 190 places aux trois salles du complexe originel, pour 1M€ environ.

Kevin Bertrand
© crédit photo : Cineplexe


L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici


Recevez nos alertes email gratuites

s'inscrire