Cinéma

Lumière 2019 - Vincent Paul-Boncour honoré du prix Raymond-Chirat

Date de publication : 09/10/2019 - 16:57

Pour ses dix ans, le festival lyonnais consacre ce professionnel aguerri et indépendant de la distribution cinéma et de l’édition vidéo, notamment, et dont la société, Carlotta, a fêté ses 20 ans l’an dernier.

Vincent Paul-Boncour, fondateur et dirigeant de Carlotta Films, recevra cette année le prix Raymond-Chirat dans le cadre du 11e Festival Lumière de Lyon. Le distributeur et éditeur succède ainsi au musicien Stéphane Lerouge, honoré l’an dernier.

Vincent Paul-Boncour n’a que 25 ans quand il lance Carlotta Films au printemps 1998. La première réédition filmique de la société, La mort aux trousses d’Alfred Hitchcock (1959), sort en salle en octobre de la même année – une sortie qui marque l’histoire de Carlotta au point de s’inspirer, pour son logo, d’un autre grand classique du maître britannique, Sueurs froides (Vertigo).

En deux décennies, la structure, membre du Syndicat des distributeurs indépendants (SDI) et de l’Association des distributeurs de films de patrimoine (ADFP), a rapidement diversifié son activité dans l’édition vidéo, avec des premiers pressages en 2002, puis récemment l’édition papier, principalement pour accompagner ses sorties de compléments éditoriaux haut de gamme. Nous avions par ailleurs interrogé le distributeur l’an dernier pour les 20 ans de sa société.

Le prix Raymond-Chirat, lui, sera remis le dimanche 13 octobre, à l’occasion de la projection en sélection de la nouvelle restauration des Fleurs de Shanghai de Hou Hsiao-Hsien (1998), que Carlotta sortira courant 2020.

Le distributeur accompagne quatre autres titres en sélection à Lumière. Tout d’abord, Cartouche de Philippe de Broca (1962), que Carlotta distribuera le 23 octobre pour le compte de Studiocanal (qui se chargera de l’édition DVD/Blu-ray). Mais aussi Irréversible de Gaspar Noé (2002), en "inversion intégrale" et version d'origine, un double programme attendu au cinéma pour décembre 2019 ou janvier 2020, toujours pour Studiocanal (aussi gérant du mandat vidéo). À Lyon, Carlotta accompagne aussi Le Casanova de Federico Fellini (1976) dans le cadre de l'hommage à Donald Sutherland, qui sortira en France le 11 décembre. Sans oublier, en section noir et blanc classique, Voyage à Tokyo de Yasujiro Ozu (1953), que le distributeur accompagne en salle depuis juillet dans le cadre du programme Ozu le retour, rétrospective en 10 films.

Décerné depuis 2010 – le prix initial a permis d’honorer le journaliste, auteur et chercheur Pascal Mérigeau – et annuellement depuis quatre ans, le prix Raymond-Chirat – baptisé en l’honneur du célèbre historien et passeur de cinéma disparu en 2015 –, met chaque année à l’honneur une personnalité pour sa contribution à l’étude, la recherche, l’histoire et la transmission de la cinéphilie. Vincent Paul-Boncour est le deuxième distributeur français à le recevoir, après Manuel Chiche en 2017.

Sylvain Devarieux
© crédit photo : DR


L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici