Cinéma

Coronavirus : "aller au cinéma", une activité qui manque aux Français selon une enquête de Vertigo

Date de publication : 06/04/2020 - 12:00

D'après un sondage réalisé fin mars par Vertigo Research, "aller voir un film au cinéma" serait la deuxième activité post-confinement la plus plébiscitée par les spectateurs s'étant rendus en salles au cours des 12 derniers mois.

"Lorsque la période de confinement liée au coronavirus prendra fin, quelles sont, parmi les propositions suivantes et par ordre de préférence, les activités/loisirs que vous aurez envie de faire ?". A cette question, posée entre le 26 et le 31 mars à un échantillon de 1 000 personnes représentatif de la population française âgé de 15 ans et plus, les sondés* ont sans surprise répondu majoritairement "Manger au restaurant, boire un verre dans un café", en tête des suffrages à 79,2%.

Si "Pratiquer une activité sportive librement" (49,3%), "Sortir faire la fête" (41,7%) et "Assister à un spectacle vivant" (30,6%) se distinguent également, le cinéma en salles tire son épingle du jeu en s'imposant à la deuxième place des activités post-confinement plébiscitées par les interrogés. Ainsi, 52,2% d'entre eux souhaitent "Aller voir un film au cinéma " lorsque le confinement sera levé.

A ce titre, Vertigo relève une "appétence pour le cinéma en salles particulièrement forte" chez les "habitués cinéma" (69,3% pour les assidus et 71,8% pour les réguliers, contre 39,6% pour les occasionnels), les "Parisiens" (62,9% en Ile-de-France vs 49,6% en province), les "15-24 ans" (55,6%) et les "50 ans et +" (57,5%). Notons, au passage, une appétence plus particulièrement élevée chez les 15-19 ans, à 63,5%.

En outre, parmi les activités post-confinement proposées aux sondés, "Regarder des programmes sportifs à la télévision" ne récolte que 14,9%, "Assister à un événement sportif dans un stade", 13,3%, et, enfin, sans surprise, "Regarder des programmes SVOD/VOD en famille ou avec des amis", 6,9%.

*spectateurs s'étant rendus en salles au cours des 12 derniers mois, interrogés dans le cadre d'interviews online

Kevin Bertrand
© crédit photo : Gilbert Long Architectures


L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici


Recevez nos alertes email gratuites

s'inscrire