Cinéma

Le Groupe Ouest révèle sa Sélection annuelle 2020

Date de publication : 08/04/2020 - 18:00

Malgré le confinement, l'écriture des films continue : le Film Lab breton a dévoilé les huits projets retenus et leurs auteurs, parmi lesquels figurent le réalisateur de Wulu, Daouda Coulibaly, et celui de Girl, Lukas Dhont. Ils vont bénéficier de l'accompagnement du Groupe Ouest jusqu'à la fin 2020.

"Au cœur du confinement, l’actualité déborde de festivals annulés, de cinémas fermés et de tournages emportés par le tsunami du virus. Comme si le cinéma et son avenir devaient succomber à l’enfermement. Au bout du Finistère, à Plounéour-Brignogan-Plages, un village de résistants, conscient de la gravité du problème et solidaire de celles et ceux qui en pâtissent, se mobilise pour les auteurs. Chaque année, des dizaines d’auteurs du monde entier convergent vers le Groupe Ouest, sur le littoral breton, pour accélérer une écriture ou sortir un scénario d’une impasse" présente le Film Lab dirigé par Antoine Le Bos et Charlotte Le Vallégant. 

Si "les scénaristes-consultants se sont interrogés sur la nécessité de reporter à une date hypothétique les sessions de travail, lesquelles impliquent très collectivement des groupes de huit à dix auteurs", le Groupe Ouest a choisi de s'adapter " aux besoins des auteurs parce qu’ils sont les fabricants des histoires dont nous aurons besoin demain. Toute l’équipe du Film Lab breton fait le pari de réunir les auteurs via internet, dénichant les passerelles numériques les plus performantes et adaptées pour permettre aux idées de circuler".

"Les auteurs sont enfermés ? Raison de plus pour allonger la foulée sur des écritures de récits en prise avec nos vies, des récits qui nous parlent d’un monde à recréer, des histoires qui nous seront nécessaires pour avancer demain ! En se connectant les uns aux autres via ces sessions, des auteurs venus de toute la francophonie, des quatre coins du monde, se motivent les uns les autres, fusionnent autour d’une nécessaire honnêteté, d’une urgence à retrouver l’humain, retrouver le lien qui nous est enlevé. Le cinéma et plus globalement les récits de fiction peuvent et doivent continuer à se penser pour demain. Ils doivent même se repenser à la lumière de ce que nous vivons" déclare les organisateurs.

Pour cette nouvelle session de sa Sélection annuelle, son programme phare, le Groupe Ouest a donc retenu huit projets et leurs auteurs qui seront en résidence pendant neuf mois. Parmi eux, figurent le projet de deuxième long métrage du réalisateur de Girl, Caméra d'or  2018, le belge Lukas Dhont qui retrouve le même coscénariste Angelo Tijssens, ainsi que le projet de deuxième long également de Daouda Coulibaly, auteur du remarqué Wulu.  

La Sélection annuelle 2020 est composée des projets et auteurs suivants :

Quand viendra la fin du monde tu seras prête, de Rémi Allier
Quand un incident à la centrale nucléaire voisine plonge la région dans la panique, Nina, 10 ans, jeune fille lumineuse un peu en retrait à l’école, se voit imposer par Lucie, sa mère, de rester dans la zone évacuée. Avec sa mère et son petit frère, Nina fait l’expérience forte et étonnante de la solitude dans une ville abandonnée où tout est permis. Nina va tout faire, pour être à la hauteur des attentes de sa mère, et pour l’accompagner dans son idée de prendre leur revanche…

Résistance, des Parasites (Jérémy Bernard, Guillaumes Desjardins, Bastien Ughetto))
Une zone à défendre est sur le point d’être évacuée par les forces de police. A l’intérieur, où vivent un nombre important de gens qui défendent leurs idéaux, la résistance s’organise. En un seul plan séquence, la caméra suit une mère/un frère qui arrive de l’extérieur pour convaincre son fils/frère activiste de fuir avant qu’il ne soit trop tard.

Paris 8, de Daouda Coulibaly, coécrit avec Nicolas Jounin
Des étudiants en sociologie à Paris 8, en Seine Saint-Denis, mènent, dans le cadre de leurs études une enquête de terrain dans les beaux quartiers de Paris.

Welcome in North Korea, de Jan Czarlewski, coécrit avec Carlotta Verny
Alors qu’à l’ambassade de Corée du Nord à Londres on manque cruellement d’argent, Thae, un diplomate brillant, engage une stagiaire, Claire, étudiante en graphisme à la San Martin School of art & design, pour réaliser une ambitieuse exposition de propagande censée résoudre les problèmes financiers. Pendant la création de cette exposition, Thae apprend que sa mission en Angleterre touche à sa fin. Il commence alors à avoir des doutes sur le régime qu’il défend depuis toujours.

Angel, de Lukas Dhont, coécrit avec Angelo Tijssens
L’été approche à grands pas. Leo (12 ans) profite des derniers jours d’école avec ses camarades de classe. Jusqu’à ce qu’un événement tragique bouleverse le monde de Leo.

L'Ours et l'Ermite, de Delphine Maury, coécrit avec Marine Blin
L’ours s’ennuie dans ses buissons de ronces et cherche à se rendre utile. Mais dès qu’il aide un animal de la forêt, il sème la pagaille dans sa vie. Le renard pense plutôt que l’ours est affreusement bête et maladroit, c’est aussi simple que cela. Et il le lui dit sans détour. De son côté, l’ermite a appris bien des choses au cours de sa longue vie et ruminé bien des pensées. Cela fait quinze ans qu’il attend l’élève passionné et intelligent à qui il va pouvoir transmettre tout son savoir… Il propose une formation hautement qualifiée sur un écriteau à l’entrée de son bout de forêt.

Le Géant dans l'Oursin, de Jean-Claude Rozec
Bretagne, 1793. Pour libérer son père des prisons républicaines, Pélagie, une jeune comtesse, s’initie à la magie et donne vie à Guéor, un homme surnaturel capable de devenir un géant.

J'ai attrapé un esprit, de Julien Silloray
Boboy, 18 ans, habite le quartier pauvre de Massabielle en Guadeloupe. Avec sa petite-amie, il projette de quitter l’île pour tenter sa chance en France en rejoignant une formation en verrerie d’art à Paris. Mais la disparition soudaine de sa mère va remettre son départ en question.

Sarah Drouhaud
© crédit photo : Groupe Ouest


L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici


Recevez nos alertes email gratuites

s'inscrire