Cinéma

Annecy 2020 online - Folimage remporte le Prix Export

Date de publication : 16/06/2020 - 14:19

Remis pour la 6e année consécutive, le Prix Export, décerné par UniFrance et l’Afca, récompense la société dirigée par Reginald de Guillebon pour son travail de diffusion à l’international.

En 2019, les courts-métrages produits et distribués par Folimage* totalisent 188 ventes à l’international, 207 sélections et 18 récompenses. Dans le trio de tête des courts les plus exportés on retrouve Le Tigre sans rayures de Raùl Robin Morales Reyes (photo), Mon papi s'est caché d’Anne Huynh et Le Refuge de l’écureuil de Chaïtane Conversat. Ces trois titres, et Au pays de l'aurore boréale de Caroline Attia seront accessibles du 29 juin au 3 juillet 2020 sur la Short Film Gallery d'UniFrance.

Le studio valentinois, fondé par Jacques-Rémy Girerd, et actuellement présidé par Reginald de Guillebon (groupe Hildegarde), est spécialisé dans l’animation 2D (tradi-numérique, stop motion, …), et outre les courts métrages, a également à son actif le développement et la production de formats variés. Parmi eux, les longs-métrages Verte d’Hélène Friren et Le Secret des mésanges d’Antoine Lanciaux, les séries TV Les Cahiers d’Esther de Riad Sattouf et Mathias Varin et Ana Filoute de Wassim Boutaleb Joutei, ainsi que les spéciaux Vanille de Guillaume Lorin et Opération Père Noël de Marc Robinet.

"Folimage défend une ligne éditoriale exigeante, recherche des univers graphiques atypiques et s'essaie régulièrement à des techniques tout à fait singulières. Le studio favorise les points de vue d'auteurs parfois subtils, souvent imaginatifs et toujours inventifs. La Résidence d’artistes née il y a 25 ans, dédiée à la production de courts-métrages d’auteurs venus du monde entier, en est une parfaite illustration", souligne par ailleurs UniFrance.

*Participation majoritaire d’Hildegarde, propriétaire du Film Français

Océane Le Moal
© crédit photo : Folimage


L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici


Recevez nos alertes email gratuites

s'inscrire