Télévision

M6 suspend à son tour le versement de dividendes

Date de publication : 01/04/2020 - 19:28

Le groupe privé a en outre arrêté la date de sa prochaine assemblée générale.

Quelques heures après TF1, c’est au tour du groupe M6 de suspendre le versement d’un dividende au titre de l’exercice 2019. Cette décision fait suite au premier communiqué du diffuseur du 24 mars sur les impacts de l’épidémie de coronavirus sur son activité et au "manque de visibilité sur les conditions de la reprise qui suivra la fin du confinement", explique-t-il dans un communiqué adressé aux investisseurs. Elle répond en outre à l’appel de Bruno Le Maire. Le 30 mars, sur BFMTV, le ministre de l’Economie a "invité toutes les entreprises qui bénéficient du chômage partiel soit à faire preuve de modération, soit - mieux - à donner l’exemple, à ne pas verser de dividendes".

C'est le cas de M6, qui, le 24 mars, mentionnait que des mesures de chômage partiel seraient mises en place, ce qui a été fait depuis. Le groupe TF1 a lui aussi désormais recours au dispositif pour un tiers de ses effectifs avec un niveau moyen de l’activité de 50%. Le groupe TF1 s’est engagé à maintenir les salaires dans leur totalité en revanche (en prenant en charge le complément), à l’instar du groupe M6.

Réuni ce 1er avril, le conseil de surveillance de M6 "a approuvé cette modification de l’ordre du jour de l’assemblée générale mixte des actionnaires" mais "la société se réserve la possibilité de réexaminer cette position à l’automne prochain en fonction de l’évolution de la situation générale et de son impact sur l’entreprise".
"Cette décision conservatoire permet de mobiliser la structure de financement du groupe pour renforcer sa capacité à faire face à la dégradation de son chiffre d’affaires et s’assurer de profiter au mieux de la reprise économique qui suivra la fin de la crise sanitaire", justifie le communiqué. Si, le week-end dernier, sur RTL, Nicolas de Tavernost, le président du directoire de M6, admettait que la perte de recettes publicitaires pouvait atteindre 75% dans certains médias, "le groupe, fort de la solidité de son bilan, est confiant dans ses capacités de rebond à l’issue de la période de confinement", martèle M6 au marché.

Par ailleurs, le groupe, qui annonçait avoir reporté son assemblée générale le 24 mars, en a arrêté la date. Elle se tiendra le mardi 23 juin. "Les modalités de participation (présence physique ou à huis-clos, cette seconde option étant celle choisie par TF1, Ndlr) seront déterminées plus tard en fonction des impératifs sanitaires et légaux".
L’ordre du jour complet de l’assemblée générale sera soumis au conseil de surveillance lors de sa prochaine séance attendue mardi 28 avril et qui examinera notamment les résultats financiers du premier trimestre qui seront publiés le même jour. Des informations actualisées sur les perspectives publicitaires et le plan d’économies seront fournies à cette occasion, fait savoir M6.

Emmanuelle Miquet


L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici


Recevez nos alertes email gratuites

s'inscrire