Cinéma

Annecy 2017 - Le Festival déploie son savoir-faire en Corée

Date de publication : 14/06/2017 - 08:10

Une convention de partenariat a été signée le 13 juin dans le cadre du Mifa, entre Citia, le SBA, Seoul Animation Center et l'opérateur de téléphonie SK Broadband, afin de créer un nouveau festival d’animation qui se tiendra à Séoul en 2019.

Après Annecy Goes to Cannes, initiative permettant d'organiser une projection de films en postproduction à la recherche de vendeurs et de distributeurs, dans le cadre du Marché du Film du Festival de Cannes, le prochain déploiement aura lieu sur le continent asiatique, à Séoul.

Le principe du Annecy Asia Festival, contraction du Annecy Asia International Animated Film Festival, est né d'une série d'échanges entre Citia et deux acteurs majeurs du secteur coréen, SK Broaband et le SBA, Seoul Animation Center. Créé en 1999, ce dernier soutient à la fois l'industrie de la BD, du jeu vidéo et de l'animation sud-coréenne, en organisant notamment diverses animations et expositions ainsi que le festival international de dessin animé et d'animation de Séoul (SICAF) qui se déroule en juillet. Quant à SK Broadband, qui s'appelait précédemment Hanaro Telecom, il fait partie de ces grands fournisseurs d'accès internet haut débit qui ont largement contribué à faire des coréens des adeptes du visionnage sur mobile.

En tant que directeur de Citia, Patrick Eveno se réjouissait de cet accord "qui fait sens dans le cadre de la stratégie de développement à l'international que nous menons depuis une dizaine d'années. Nous avons voulu partager avec d'autres festivals et sur le long terme notre approche des œuvres et de leurs producteurs. Mais à présent, nous allons franchir une nouvelle étape en déployant notre marque et notre vision de l'animation dans d'autres pays". L'idée de base est de créer une manifestation grand public qui devienne rapidement très populaire. "J'en ai parlé aux autorités de Séoul qui ont adoré cette idée de collaboration avec Annecy, du fait que les deux villes ont déjà développé des relations suivies", a précisé Harry Yoon, directeur général de SK Broadband, qui était dans le jury long métrage il y a trois ans.

Le Annecy Asia Festival sera également accompagné d'un marché qui devrait compter sur les formidables opportunités représentées par le continent asiatique, lequel a, pour le moment, développé des manifestations n'ayant pas encore de rayonnement à l'international. L'occasion aussi de mettre en place masterclasses, rencontres et conférences qui s'appuieraient sur une expertise européenne et notamment française. Forte d'un secteur d'animation en plein essor, la Corée du Sud entend soutenir le développement de sa filière, grâce à cette opportunité de devenir un hub incontournable pour l'ensemble de la région.

L'accord signé représente la première pierre d'une convention de partenariat, "tout restant à bâtir" comme l'a souligné Mickaël Marin, délégué général de Citia. À la question de savoir si une équipe dédiée allait être mise en place, Patrick Eveno a répondu que la prochaine étape passait par un recours à des consultants extérieurs et des cabinets d'avocats pour organiser la structure adéquate.

Aucune piste précise n'a été non plus évoquée pour la programmation, qui pourrait reprendre une partie des films sélectionnés à Annecy, tout en s'enrichissant de titres asiatiques afin d'en faire la promotion sur leur territoire. Quant à la date de la future manifestation, celle de septembre 2019 a été avancée, "une période durant laquelle la météo est particulièrement favorable", a tenu à préciser Hyungchul Joo, directeur général du Seoul Animation Center. Le Annecy Asia Festival devrait se dérouler au Digital Media City de Séoul, complexe high-tech dédié aux nouvelles technologies numériques.

Patrice Carré
© crédit photo : Patrice Carré


L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici