Cinéma

Annecy 2017 - Christophe Courtois (SND) : "Les films d’animation familiaux permettent liberté et innovation en marketing"

Date de publication : 16/06/2017 - 08:40

Le directeur de la distribution de SND évoque les ambitions du groupe dans le cinéma d'animation, qui va sortir cette année deux titresLes as de la jungle et Opération Casse-Noisette 2, avant en 2018 le prochain Astérix produit par le groupe M6.

Depuis quelques années, le cinéma d’animation semble occuper une place de plus en plus importante au sein du line-up de SND, jusqu’à compter deux sorties cette année, Les as de la jungle et Opération Casse-Noisette 2. Quelle est votre stratégie autour de ce genre ?
Nous avons un vrai goût pour les films d’animation. Quand ils se destinent à un public familial, ils sont susceptibles de toucher plus largement et permettent une grande liberté et une capacité d’innovation en termes de marketing. Nous commençons à avoir une certaine expertise sur la cible enfantine. Probablement parce que nous sommes également de grands enfants.

À l’avenir, avez-vous des ambitions particulières pour le cinéma d’animation au sein de votre ligne éditoriale ?
Nous poursuivons la distribution de films d’animation, sans pour autant nous fixer d’objectifs : ces titres viennent compléter un line-up par nature diversifié chez SND grâce à une équipe de développement et d’acquisition extrêmement douée. Ce sont simplement les projets que l’on vient nous proposer qui font notre ligne éditoriale, en fonction de nos convictions et de la façon dont nous imaginons pouvoir promouvoir ces œuvres.

Présenté hors compétition à Annecy, Les as de la jungle, que vous sortez le 26 juillet, marque une première collaboration avec TAT Productions, comment vous êtes-vous positionnés sur ce projet et quelles sont vos attentes pour cette sortie au cœur de l’été ?
David Allaud, Jean-François Tosti et Éric Tosti sont extrêmement talentueux. Ils ont réussi le pari de passer d’une série télévisée à un vrai long d’animation d’une qualité irréprochable. Nous conjuguons notre expertise des lancements à leur créativité. Nous préparons une grosse sortie pour Les as de la jungle, avec l’ambition assumée d’être le troisième titre d’animation de l’été, avec Moi, moche et méchant 3 et Cars 3. 
Nous avons préparé une très grosse campagne, dès début juillet dans toute la France, créé plus de 20 affiches et bandes-annonces différentes, et monté de très nombreuses opérations autour du lancement, notamment avec les Kids United, le groupe de musique le plus populaire de France chez les moins de 14 ans.

Que représente pour vous cette présentation à Annecy ?
C’est la preuve que des Français peuvent concevoir et réaliser un film d’animation en 3D qui n’a rien à envier aux plus grosses productions américaines ! C’est également la démonstration que les Français ne sont pas obligés de se cantonner au film d’animation dit d’auteur ou qui se destine à un public adulte. Nous avons la conviction que ces œuvres d’animation, que certains producteurs appellent dédaigneusement "les films avec des animaux qui parlent", peuvent plaire aux enfants, séduire un public large et s’exporter dans le monde entier.

Le mois d’octobre, où vous sortirez Opération Casse-Noisette 2, n’a cessé de gagner en importance aux yeux des distributeurs de titres familiaux et d’animation, pour afficher une fréquentation continuellement en hausse depuis cinq ans. N’y a-t-il pas, à terme, un risque de surcharge sur ce créneau ?
Certainement. Plus globalement, c’est tout au long de l’année que l’on note une concurrence accrue sur la cible des enfants, parce qu’aux films d’animation s’ajoutent les titres familiaux français patrimoniaux (Belle et Sébastien, Spirou…) ou des franchises américaines (Star Wars, Marvel) qui séduisent un public de plus en plus jeune.

Comment vous préparez-vous à ce fort contexte concurrentiel pour cette sortie ?
Notre conviction est qu’après les 1,2 million de spectateurs du premier Opération Casse-Noisette, et avec un deuxième film bien plus fort, plus drôle et plus spectaculaire (ce qui n’est pas souvent le cas des suites), nous avons de quoi séduire ! C’est la raison pour laquelle nous orchestrons une sortie qui sera plus importante que celle du premier, en commençant à communiquer massivement dès l’été, avec des bandes-annonces extrêmement drôles. Mais en dépit de cette grosse sortie, nous sommes convaincus que c’est surtout la qualité d’Opération Casse-Noisette 2 qui fera la différence chez les enfants et les parents !

Que pouvez-vous déjà nous dire sur Astérix - le secret de la potion magique, que vous datez pour les fêtes de fin d’année 2018 ? Quels sont les enjeux pour cette sortie ?
Alexandre Astier et Louis Clichy renouent avec les aventures d’Astérix, après le succès d’Astérix – Le domaine des Dieux et ses plus de 3 millions de spectateurs. Cette fois-ci, Alexandre Astier a imaginé une histoire totalement originale, qui devrait attirer plus largement encore : qui n’a jamais rêvé de connaître le secret de la potion magique ? Le scénario est incroyable. Nous avons clairement l’ambition assumée de faire de cette production M6 Studio l’événement de Noël 2018.

Propos recueillis par Sylvain Devarieux
© crédit photo : le film français


L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici