Cinéma

Congrès FNCF 2017 - Journée des distributeurs : chapitre 1er

Date de publication : 29/09/2017 - 08:20

Pas moins de 13 sociétés de distribution se sont relayées, ce jeudi 28 septembre, pour présenter images et extraits exclusifs de leurs futurs programmes, à l’occasion de la matinée de la traditionnelle journée des distributeurs du Congrès de Deauville.

Après un mot d’accueil des deux présidents, Victor Hadida (FNDF) et Richard Patry (FNCF), ce fut Studiocanal que le tirage au sort a désigné pour ouvrir le bal de cette journée des distributeurs 2017. Un événement qui a vu pas moins de 30 sociétés de distribution se succéder sur la scène du grand auditorium du CID, pour présenter plus de 10h d’images.

Après un bref clip destiné à offrir aux accrédités un réveil en images, la filiale du groupe Canal+ a déroulé une bande composée des bandes-annonces de Jalouse de David et Stéphane Foenkinos (sortie le 08/11), Épouse-moi mon pote de Tarek Boudali (25/10), The Passenger, film d’action de Jaume Collet-Serra avec Liam Neeson (24/01), et du Retour du héros de Laurent Tirard (14/02), avec Jean Dujardin et Mélanie Laurent. Le tout complété d’extraits de Paddington 2 de Paul King (06/12), actuellement en postproduction et du film d’animation des studios Aardman Cro Man de Nick Park (31/01), pour l’angle familial.

Représentant Studiocanal sur scène, Thierry Lacaze, nouvellement officialisé à la tête de la distribution salles de la société, a souligné "une année record, avec notamment les 3,5 millions d’entrées d’Alibi.com et le succès de Sahara. Je vous remercie aussi pour votre soutien sur certains de nos titres qui ont bien tenu sur la longueur, comme Ce qui nous lie ou encore Bigfoot Junior", a ajouté le distributeur. Ce dernier en a profité pour témoigner du succès de deux tournées province organisées pour Épouse-moi mon pote et L’école buissonnière de Nicolas Vannier, qui ont attiré à ce jour 18 000 et 15 000 spectateurs.

Ad Vitam a ensuite pris le relais pour dévoiler des images d'En attendant les hirondelles de Karim Moussaoui (08/11), M de et avec Sara Forestier (15/11) et L’échange des princesses de Marc Dugain (27/12). La structure s’est ensuite arrêtée sur deux titres concentrant de nombreux enjeux, Kings, deuxième long de Deniz Gamze Ergüven (07/04/18), tourné aux USA avec Halle Berry et Daniel Craig. Mais aussi Tassen, les confins du monde, tourné en 35 mm par Guillaume Nicloux au Vietnam, et dont furent dévoilées les toutes premières images exclusives.
Grégory Gajos, cofondateur et codirigeant de la société, a annoncé "des mois assez chargés à venir pour Ad Vitam, avec un programme riche et varié". Tout en rappelant que "le lien avec la salle demeure primordial pour nous", le distributeur a relevé un grand nombre de premiers films dans son programme. "Il est important de continuer notre travail avec de nouveaux regards."

De son côté, Pretty Pictures a opté pour la concision en dévoilant les bandes-annonces de trois de ses prochaines sorties, prévues pour les six à neuf mois à venir : The Bookshop d'Isabel Coixet, avec Emily Mortimer et Bill Nighy, Julian Schnabel: a Private Portrait de Pappi Corsicato, documentaire consacré au célèbre artiste et réalisateur, et Borg/McEnroe de Janus Metz (08/11), retraçant la rivalité entre ces deux figures du tennis. James Velaise, dirigeant de Pretty Pictures, a précisé au passage que Paname Distribution assurait la programmation du biopic sportif.

Sortant du récent succès de Seven Sisters, pour lequel Christophe Courtois a remercié les exploitants présents, SND a mis en lumière un line-up riche en films d'auteurs étrangers et en comédies françaises. Le distributeur a ainsi projeté les bandes-annonces de Mollys' Game (21/02), premier long du scénariste Aaron Sorkin avec Jessica Chastain et Idris Elba, A Beautiful Day de Lynne Ramsay (08/11), récipiendaire du prix du scénario et du prix d'interprétation masculine pour Joaquin Phoenix à Cannes, mais également des images de Normandie nue de Philippe Le Guay (24/01) avec François Cluzet et Les dents, pipi et au lit d'Emmanuel Gillibert, où Arnaud Ducret se retrouve à son insu en colocation avec une mère de famille, jouée par Louise Bourgoin. "Ce sera l'un des grands succès de l'année prochaine", a avancé Christophe Courtois, directeur de la distribution de SND, qualifiant au passage Molly's Game de "Loup de Wall Street au féminin". Le distributeur a, par ailleurs, profité de son temps de parole pour déplorer à nouveau l'impossibilité de faire de la publicité à la télévision des films en salles.

Prenant le relais, Paramount Pictures France a commencé par montrer la bande-annonce de The Secret Man - Mark Felt de Peter Landesman (08/11), l'histoire vraie de l'agent du FBI à l'origine du Watergate avec Liam Neeson dans le rôle-titre, Death Wish d'Eli Roth (22/11), un film d'action avec Bruce Willis, ou encore du documentaire Un nouveau jour sur terre d'Ichard Dale, Peter Webber et Fan Lixin. La major a également dévoilé un extrait inédit de Downsizing d'Alexander Payne (10/01), avec Matt Damon et Kristen Wiig dans un monde où il est désormais possible de réduire drastiquement la taille des humains. En outre, ont également été projetées des images inédites du nouveau projet d'Alex Garland (Ex Machina), Annihilation, un film de science-fiction avec Natalie Portman en tête d'affiche.
Présents sur scène, Frédéric Moget et Denis Ruef, respectivement directeur général et directeur des ventes de Paramount Pictures France, en ont profité pour évoquer les deux prochains films d'animation du studio : Tad et le secret du roi Midas d'Enrique Gato et David Alonso (07/02) et Sherlock Gnomes de John Stevenson (18/04).

Bodega Films a, pour sa part, lancé une boucle de bandes-annonces de cinq longs métrages : Leçon de classes de Jan Hrebejk (25/10), Katie Says Goodbye de Wayne Roberts (03/01), Chavela Vargas de Catherine Gund et Daresha Kyi (15/11), Mala Junta de Claudia Huaiquimilla (14/03) et England is Mine de Mark Gil (07/02), biopic sur Steven Patrick Morrissey avant qu'il ne devienne l'emblématique chanteur des Smiths. Concernant Mala Junta, Cécile Oliva, directrice de la distribution de Bodega, a précisé qu’un dossier pédagogique serait disponible fin octobre et des prévisionnages pour les enseignants organisées pour décembre, alors que les premières projections scolaires sont prévues pour janvier. "On parle d’éducation à l’image, mais il est aussi important de mettre l’accent sur l’éducation à la version originale", a commenté la distributrice.

Ce fut ensuite au tour du Pacte de présenter sa boucle. À commencer par deux teasers de Première année de Thomas Lilti (12/12), que le cinéaste est venu défendre personnellement sur scène. Le distributeur a enchaîné avec des images de Thelma de Joachim Trier (22/11), The Florida Project de Sean Baker (20/12), Ami ami, premier long de Victor Saint Macary (24/01), Manuel de Dario Albertini (14/02), Roulez jeunesse, comédie de Julien Guetta avec Éric Judor, The Breadwinner de Nora Towmey, ou encore La prière de Cédric Kahn, encore à dater. "Dix ans plus tard, nous continuons avec la même fidélité, le même goût, la même passion, de toujours penser à la salle en premier", a déclaré Jean Labadie, dont la société fête sa première décennie à la fin de l’année. Xavier Hirigoyen, directeur de la distribution du Pacte, en a profité pour préciser qu’une convention serait organisée "très bientôt".

Représentée sur scène par sa cofondatrice et codirectrice Michèle Halberstadt, la société ARP Sélection a particulièrement mis en lumière Logan Lucky, nouvel opus de Steven Soderberg (25/10), par le biais de deux teasers et son FA. S’en sont suivi des images de Téhéran tabou, drame iranien en rotoscopie d’Ali Soozandeh (04/10), présenté à dernière Semaine de la Critique, et d’Un homme intègre, nouvel opus de Mohammad Rasoulof, prix Un certain regard 2017. Sans oublier, et c’est "une spécialité" selon la distributrice, quatre premiers longs : Le semeur de Marine Francen (15/11), La surface de réparation de Christophe Regin (17/01), Tesnota de Kantemir Balagov (07/03) et La tête à l’envers (27/12), premier feu derrière la caméra de l’acteur autrichien Josef Hader.

Océan Films Distribution, incarné sur scène par Philippe Aigle, son président, et Mikaël Müller, directeur des ventes et des acquisitions, a pour sa part mis en avant L’homme qui tua Don Quichotte de Terry Gilliam (mai 2018), dont le cinéaste anglais "vient de terminer le premier montage" selon Philippe Aigle, un projet qu’il aura mis 17 ans à boucler. Le distributeur a poursuivi avec Paradise Beach, thriller de Xavier Durringer (2018), ainsi que A Bluebird in My Heart, premier long de Jérémie Guez. Ce dernier s’est par ailleurs présenté, avec sa productrice Aimée Buidine, devant les accrédités pour accompagner son film.

Mars Films, incarné par son président Stéphane Célérier, a présenté des extraits de Detroit de Kathryn Bigelow (11/10), Momo, comédie de Sébastien Thiéry et Vincent Lobelle (27/12) avec Christian Clavier et Catherine Frot, Désobéissance, drame de Sébastien Lelio, et Ma vie avec John F. Donovan de Xavier Dolan, tous deux à dater. Le distributeur a ensuite déroulé une boucle avec des images de Knock de Lorraine Lévy (18/10), Fleuve noir d’Érick Zonca (03/01), La deuxième étoile de Lucien Jean-Baptiste (13/12), Carnivores de Jérémie et Yannick Renier (17/01), entre autres, et un extrait de Wonder Wheel de Woody Allen (31/01). Stéphane Célérier en a profité pour rendre un vibrant hommage au regretté Jean Hernandez, "quelqu’un qui aimait profondément le cinéma, et qui avait un rapport très pur à ce métier".

Au tour de Metropolitan Filmexport de saisir l’écran du CID avec une longue boucle d’images et d’extraits, comprenant Bienvenue à Suburbicon de George Clooney (06/12), Bad Moms 2 de Jon Lucas et Scott Moore (29/11), Le musée des merveilles de Todd Haynes (15/11), en compétition à Cannes en mai, Horse Soldiers, film d’action de Nicolai Fuglsig avec Chris Hemsworth (31/01), Jigsaw de Michael et Peter Spierig (01/11), qui prolonge la saga d’horreur Saw, la comédie dramatique Wonder de Stephen Chbosky (20/12), "un message absolu de bonté" selon Victor Hadida, Tout l’argent du monde, nouveau thriller de Ridley Scott (27/12), et Soldado de Stefano Sollima (1er semestre 2018), qui apportera une suite à Sicario de Denis Villeneuve que le distributeur a sorti en 2015. Victor et Samuel Hadida, codirigeants de la société, ont saisi l’occasion pour préciser que Metropolitan fêtera ses 40 ans l’an prochain.

Eurozoom a poursuivi sur la lancée avec des images de Mazinger Z Infinity, film d’animation nippon de Junji Shimizu (22/11) qui rend hommage à la saga Goldorak, accompagné d’un message filmé de Go Nagai, son créateur. Le distributeur a continué avec des images d'Avant que nous disparaissions, nouvel opus fantastique de Kiyoshi Kurosawa (14/03), Fireworks d'Akiyuki Shinbo et Nobuyuki Takeuchi (03/01), film d’animation japonais sur la même partition que le succès Your Name l’an dernier, We are X de Stephen Kijak (06/12), documentaire revenant sur la carrière du groupe X Japan, Penché dans le vent, autre documentaire de Thomas Riedelsheimer (à dater), et Le voyage de Lila de Marcela Rincon (18/04), film d’animation destiné au jeune public. Amel Lacombe et son équipe se sont avancés sur scène pour présenter leurs films. Évoquant son travail éditorial sur l’animation japonaise, la distributrice a déclaré : "C’est agréable de voir les jeunes se rendre en salle pour découvrir ce type de films."

Enfin, Frédéric Monnereau, incarnant The Walt Disney Company France, a été invité à monter sur scène pour recevoir le Ticket d’or récompensant le champion du BO 2016, Zootopie. Le distributeur a ensuite lancé des images du documentaire Disneynature Blue de Keith Scholey et Alastair Fothergill (28/03), Star Wars : les derniers Jedi de Rian Johnson (13/12), Un raccourci dans le temps d’Ava DuVernay (14/03), Mary Poppins Returns de Rob Marshall (25/12/18), ainsi qu’un long extrait de Black Panther de Ryan Coogler (14/02), nouveau héros Marvel aperçu dans Captain America: Civil War, et qui connaît désormais une adaptation en solo. Enfin, le directeur marketing studio et home video de Disney s’est arrêté, images à la clé, sur Coco de Lee Unkrich (29/11), nouvelle production Pixar. Pour la première fois, Disney mettra également à disposition une version espagnole sous-titrée pour travailler l’angle scolaire avec les professeurs d’espagnol. Après neuf sorties cinéma en 2017, Disney en prévoit dix en 2018.

Kevin Bertrand et Sylvain Devarieux
© crédit photo : DR


L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici


Recevez nos alertes email gratuites

s'inscrire