Cinéma

Le musée Art Ludique menacé de fermeture

Date de publication : 01/12/2017 - 16:05

Le lieu d’exposition parisien, ayant attrait au cinéma, aux jeux vidéo ou encore à la bande-dessinée, risque d’être expulsé de la Cité de la Mode et du Design, où il est installé depuis sa création en 2013. 

Le musée Art Ludique, imaginé et conçu par Jean-Jacques et Diane Launier, est menacé de fermeture suite à une décision de justice rendue la semaine dernière par le Tribunal de grande instance de Paris. 

Après de très bons débuts avec 580 000 visiteurs en un an et demi, "l’arrivée d’un camp atteignant jusqu’à 500 migrants aux portes de la Cité de la Mode et du Design a mis un coup de frein sec et instantané au trafic de visiteurs", explique le musée dans un communiqué. Il précise que sa fréquentation et ses revenus ont "drastiquement diminués" avec un peu moins de 350 000 visiteurs en deux ans et demi entre mars 2015 et juin 2017. Ajoutant que la Cité, les restaurants et magasins qui l’entouraient ont tour à tour fermé, accentuant son déclin. 

"Face à cette situation, la société Art Ludique-Le Musée a régulièrement informé son bailleur (la SAS Paris Docks en Seine, filiale de la Caisse des dépôts et consignations) des difficultés auxquelles elle faisait face et de la nécessité de réviser le contrat de bail en conséquence de la baisse de fréquentation. Reconnaissant volontiers l’ampleur du problème, les dirigeants de la Cité ont persisté à encourager le musée en proposant le principe de révision du loyer minimum garanti allant jusqu’à suspendre les facturations de loyers jusqu’à ce qu’un nouvel accord soit trouvé", poursuit-il.

Le musée déplore par la suite une rupture "brutale" du dialogue avec le bailleur en mai 2017, qui s’est suivie en juin par un commandement à payer les arriérés de loyers et de charges, de la part du bailleur, "rejetant toute autre tentative de discussion". Il explique qu’après avoir fait valoir ses droits en justice, il est aujourd’hui contraint de stopper la production de sa prochaine exposition, mais espère un "redressement pérenne" grâce aux développements de ses tournées internationales.
 
"Cette perspective de stabilisation et de retour à l’équilibre nécessite néanmoins impérativement l’implication et le soutien urgent des pouvoirs publics afin de replacer le musée dans le contexte favorable initialement proposé à ses fondateurs pour s’installer dans la Cité, quai d’Austerlitz", conclut-il.

Depuis sa création, le musée Art Ludique a présenté les expositions "Pixar, 25 ans d’animation", "L’art des superhéros Marvel", "Dessins du studio Ghibli : les secrets du layout pour comprendre l’animation de Takahata et Miyazaki", "L’art dans le jeu vidéo, l’inspiration française", ou encore "L’art des studios d’animation Walt Disney – Le mouvement par nature". Sa dernière exposition en date, "L’art de DC : l’aube des superhéros", est prolongée jusqu’au 7 janvier. 

Océane Le Moal
© crédit photo :


L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici