Cinéma

Congrès FNCF 2019 - Deux lauréats pour le prix CNC de la salle innovante

Date de publication : 25/09/2019 - 17:35

Le jury de la 4e édition du prix CNC de la salle innovante, remis ce mercredi 25 septembre dans la foulée de la traditionnelle table ronde du Congrès, a attribué son grand prix à deux cinémas.

Pour la première fois depuis son lancement, le prix CNC de la salle innovante a distingué deux lauréats. L'Arcadia de Riom (Puy-de-Dôme, photo) et le circuit itinérant cévenol Cineco ont, ainsi, tous deux remporté le grand prix CNC de la salle innovante décerné par le jury présidé par Cédric Klapisch. Ils recevront chacun une dotation financière de 5 000 € et bénéficieront d'une campagne de communication.

Ouvert en décembre 2018, l'Arcadia a été récompensé pour sa démarche architecturale singulière, le complexe de trois salles s'étant installé au sein d'un ancien couvent à l’initiative de Frédéric Émile et de ses deux associés, Gérard Vuillaume et Patrick Christophe, le tout en revisitant les matériaux auvergnats traditionnels. Installé dans un pôle culturel hébergeant également une médiathèque ainsi que des écoles d’arts plastiques et de musique autour d’un jardin, l’Arcadia s’inscrit en outre dans une démarche écologique et environnementale (économisateurs d’eau, éclairage très basse consommation, approche zéro papier…).

De son côté, Cineco a développé une application informatique sur mesure à destination des circuits itinérants permettant d’assurer le maximum de tâches automatisables. Le circuit, qui organise près de 1 000 séances par an dans les Cévennes, a ainsi souhaité créer un outil "couteau suisse" intégrant toutes les étapes de la programmation, de la communication, de la gestion des contenus et KDM, de la gestion du personnel, des déclarations de recettes, des bilans ou encore des retours séances. Avec, pour objectif, de réduire les erreurs, faciliter le travail en équipe éclatée et, in fine, permettre aux salariés et bénévoles de se concentrer sur l’éditorial, l’animation et la prospective. Une deuxième mouture de l’application est en cours de développement, une V3 – intégrant les fonctions avancées de gestion du personnel et des tâches – étant d’ores et déjà envisagée.

Le jury de cette 4e édition a également souhaité décerner deux mentions spéciales, attribuées à l’EuropaCorp La Joliette de Marseille et à la salle de cinéma itinérante Cinémobile. Ouvert par Les Cinémas Pathé Gaumont dans le IIe arrondissement de Marseille en mars 2019, l’EuropaCorp La Joliette est ainsi distingué pour son parti pris technologique, le circuit ayant décidé de proposer six "salles différenciantes" au sein de son multiplexe de 14 écrans. Soit une salle Dolby Cinema, une salle 4DX et ScreenX, une salle Kids ! destinée aux enfants, mais également trois salles VIP au confort et aux services renforcés, baptisées Tediber, Cocoon et Lounge, accessibles via un espace premium commun. Le tout est agrémenté, notamment, d’une offre de réalité virtuelle.

Porté par Ciclic, Cinémobile prend, pour sa part, la forme d'une salle de cinéma itinérante installée dans un camion, lequel sillonne les territoires les plus reculés de la région Centre-Val-de-Loire. Classé art et essai et labellisé Jeune Public et Patrimoine/Répertoire, Cinémobile se déplace dans 46 communes rurales réparties sur cinq départements.

"Les lauréats reflètent la vitalité et la diversité des salles en France. La question de l’accès de tous au cinéma est apparue centrale au cours de nos débats. Pour nous, une salle réussie c’est forcément une salle conviviale et en cohérence avec son époque. Elle doit jouer son rôle de partage collectif du cinéma sur tout le territoire. C’est-à-dire au cœur de nos villes, dans les quartiers périphériques et dans les territoires ruraux les plus isolés", a commenté Cédric Klapisch dans un communiqué.

Le jury était, pour rappel, composé de Roxane Arnold, directrice de la distribution de Pyramide Distribution ; Laurent Cotillon, directeur exécutif du Film français et de Première* ; Céleste Durante, directrice social média de l'agence Silenzio ; Hélène Labadie, designeuse ; Arnaud Métral, directeur général d'AlloCiné ; Guillemette Odicino, journaliste à Télérama ; et Bruno Studer, député LREM et président de la commission des Affaires culturelles et de l'Éducation de l'Assemblée nationale.

*Détenu par Hildegarde, propriétaire du Film français

Kevin Bertrand
© crédit photo : Tracks Architectes


L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici


Recevez nos alertes email gratuites

s'inscrire