Cinéma

Coronavirus : la Baleine de Marseille lance une sélection hebdomadaire de films en VàD

Date de publication : 25/03/2020 - 15:55

Le monoécran art et essai phocéen proposera désormais chaque semaine, en association avec son exploitant Shellac et avec les distributeurs des oeuvres concernées, une programmation de titres inédits, récents ou patrimoniaux en vidéo à la demande le temps de la fermeture des salles françaises.

"La Baleine ré-ouvre ses portes... en ligne !" C'est par ces quelques mots que la monosalle marseillaise, ouverte en septembre 2018 par Thomas Ordonneau (Shellac) et Cyril Zimmermann, a lancé aujourd'hui La Baleine de chez soi !, une initiative visant à mettre à l'honneur "une sélection de films à découvrir en VàD, le temps de la fermeture de votre salle".

Et l'établissement de résumer sa démarche. "Comme nous le faisions à La Baleine, nous vous proposons de retrouver une sélection de nouveautés, de reprises des films précédemment diffusés et de films du patrimoine cinématographique", le tout organisé sous la forme de semaines cinématographiques.

Pour la première semaine, étendue du 25 au 31 mars, six films - accessibles sur vod-store.shellac-altern.org - sont proposés au tarif unique de 4€. A commencer par Monsieur Deligny, vagabond efficace de Richard Copans, documentaire repositionné de la salle à la VàD par Shellac la semaine dernière suite à la fermeture de l'ensemble des cinémas hexagonaux. S'y ajoutent le documentaire tricolore Des hommes de Jean-Robert Viallet et Alice Odiot (sorti en salles par Rezo Films mi-février), le drame belge Ghost tropic de Bas Devos (lancé par JHR Films début janvier), le drame tricolore Il se passe quelque chose d'Anne Alix (distribué par Shellac en août 2018), le drame historique italien Martin Eden de Pietro Marcello (sorti par Shellac en octobre 2019) et la comédie dramatique patrimoniale française La vieille dame indigne de René Allio (ressorti par Shellac en août 2014).

La Baleine précise en outre que se rajouteront à cette programmation hebdomadaire "des rendez-vous virtuels" sur sa page Facebook et "un événement par semaine". Et de conclure. "L'occasion de se retrouver autour d'un film... en chat room !".

Kevin Bertrand
© crédit photo : La Baleine


L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici


Recevez nos alertes email gratuites

s'inscrire