Cinéma

Lumière 2020 - Le Syndicat des cinémas des Pays de Savoie interpelle Laurent Wauquiez sur la projection de "Soul"

Date de publication : 14/10/2020 - 14:55

Le syndicat d'exploitants a adressé un courrier au président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour lui demander d'annuler la projection du film d'animation Pixar, prévue le 14 octobre après-midi dans le cadre du Festival Lumière.

Les réactions consécutives au basculement de Soul de Pete Docter et Kemp Powers de la salle vers Disney+ continuent de se multiplier chez les exploitants. Après la FNCF, l'Unic et le Syndicat des cinémas de l'Ouest, c'est au tour du Syndicat des cinémas des Pays de Savoie de réagir. Avec, cette fois, une approche singulière. Le syndicat, par le biais de son président David Marguin, a en effet interpellé Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, pour lui demander d'annuler la projection du film d'animation, prévue ce mercredi 14 octobre à 16h30 au Pathé Bellecour de Lyon dans le cadre du Festival Lumière. Voici sa lettre, in extenso.

"En tant que président du syndicat des cinémas des Pays de Savoie, représentant 47 adhérents et plus de 150 écrans de cinéma dans votre région, je me permets de vous interpeller sur la projection du film Soul qui aura lieu mercredi 14 octobre 2020 à l'occasion du Festival Lumière de Lyon.

Disney, distributeur du film Soul, a décidé de sortir le film directement sur sa plateforme Disney+ le 25 décembre. Cela fait suite à une longue et pénible série de films qui ne passent plus par la case cinéma au profit des plateformes. Nous sommes complétement abandonnés de la part de certains distributeurs américains, ce qui représente un préjudice grave et un manque à gagner conséquent pour nos exploitations. Avant la crise sanitaire, la part de marché des films américains représentait environ 50% de nos entrées.

Les partenaires du Festival Lumière sont : 
- la Ville de Lyon
- le Centre national du cinéma
- la Région Auvergne-Rhône-Alpes
- le ministère de la Culture
- le Grand Lyon, la métropole

Nous trouvons fort dommageable que le film Soul soit présenté dans le cadre du Festival. Nous ne comprenons pas pourquoi cette projection a lieu et vous demandons de la faire annuler sur le principe que ce film ne sera pas diffusé dans les salles de cinéma.

Depuis la réouverture de nos salles le 22 juin, notre profession a été mise à rude épreuve. Nous travaillons à perte, malgré les différentes aides obtenues.

Néanmoins, nous restons persuadés que la salle reste le lieu incontournable pour découvrir les œuvres cinématographiques, c'est pourquoi nous continuons à résister afin de préserver ce patrimoine culturel et structurant que constitue le parc de salles de cinéma français. Malgré le peu d'offre de films, notamment américains en ce moment, nous constatons quand même une réelle envie de films en salles de la part de nos spectateurs."

Kevin Bertrand
© crédit photo :


L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici


Recevez nos alertes email gratuites

s'inscrire