Télévision

Annecy 2018 - Tiji, Gulli et Canal J, 1res de la classe

Date de publication : 15/06/2018 - 08:30

Satisfecit total pour les chaînes jeunesse de Lagardère Active, qui "confortent leur position de leader", à la veille de leur cession.

"Avec 42% de part de marché sur les 4-10 ans cette année (+4 points en un an)", les chaînes jeunesse de Lagardère Active confortent leur position de leader en France, s’est félicitée Caroline Cochaux, la directrice déléguée du pôle TV de Lagardère Active et présidente de Gulli, jeudi 14 juin, au Marché international du film d’animation.

Plus de 13 millions de téléspectateurs âgés de 4 ans et + regardent chaque semaine les trois antennes du groupe (Gulli, sur la TNT gratuite, et les chaînes payantes Tiji et Canal J), preuve ultime que l’offre linéaire de programmes destinés aux enfants a encore de beaux jours devant elle, contrairement aux arguments avancés par le gouvernement pour justifier le passage de France 4 d’un canal hertzien au tout numérique.
Gulli figure en bonne place du tableau d’honneur, avec, en mars dernier, "un nouveau record historique", à 20,1% de PDA auprès des 4-10 ans. Sa moyenne 2018 s’élève à 19,2% entre 6h et 20h, fait valoir le diffuseur.

Actuellement, le groupe est engagé sur 16 créations françaises animées, dont deux issues de conventions de développement initiées l’an dernier : Ninja Express (ex-Les 3 petits Ninjas, 52x12 min, Frog Box) pour Gulli, et Boy, Girl, etc. (ex-La famille Foutraque, 52x11 min, Watch Next Media, Canal J), pour Gulli également.
Récemment, il a signé trois conventions : Agence galactique (52x13 min, Studio 100), série pour les 6-10 ans destinée à Gulli et présentée au dernier Cartoon Forum, en septembre 2017, à Toulouse, Bionic Max (52x13 min, Gaumont Animation), à découvrir sur Gulli, et Titic se déchaîne  (52x13 min, CottonWood Media) pour Gulli également.
Lagardère Active accompagne, par ailleurs, Marblegen (26x22 min, Monello Productions, Canal J), la saison 3 de Zig & Sharko (78x7 min, Xilam) pour Gulli et Canal J, Nasredine (104x1 min, Millimages) et L’arbre à Palimpseste (52x7 min, Nebularts Productions, Yobo Studios). Ces deux dernières s’inscrivent dans la politique de préachats initiés par l’éditeur pour ses déclinaisons internationales. Nasredine est le premier préachat de Gulli Bil Arabi, et L’arbre à Palimpseste, le deuxième destiné à Gulli Africa.
D’autres projets de déclinaisons de la chaîne enfants gratuite sont en cours, "probablement dans un pays d’Amérique du Sud".

Depuis que le diffuseur a renforcé ses liens avec le CSA et le Syndicat des producteurs de films d’animation en 2016, sa contribution à la production d’œuvres télévisuelles d’animation EOF (d’expression originale française) indépendante est passée de 6% à 10% des chiffres d’affaires et un engagement d’investissement de 22 M€ jusqu’à fin 2018, rappelle-t-il.
Interrogée sur la cession en cours des trois chaînes jeunesse de Lagardère Active, Caroline Cochaux a botté en touche. En outre, la disparition de France 4 dans l’univers hertzien n’est pas une bonne nouvelle pour l’écosystème du secteur, a considéré le diffuseur privé.

Emmanuelle Miquet


L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici


Recevez nos alertes email gratuites

s'inscrire