Télévision

CONNeXT 2019 - La série flamande confirme son dynamisme

Date de publication : 10/10/2019 - 08:00

Dix-neuf projets étaient présentés cette année à Gand, dont près d’une dizaine au stade de work in progress.

Ce n’est pas un hasard si parmi les nouveaux invités cette année figurait notamment Hélène Goujet pour HBO Europe, plusieurs grandes plateformes, dont Netflix, ayant approché Flanders Image en amont afin d’avoir des informations sur l’événement pour éventuellement y participer en 2020.

Succédant à la présentation des documentaires, qui comprenait également la série The Vatican, trois projets étaient pitchés dès le mardi matin. Check Point (8x50 min) de Gert Embrechts, écrit avec Zita Theunynck et Wout Thielemans, suit un grand reporter et une jeune avocate pistant un trafic d’enfants réfugiés, lequel va s’avérer être une fausse nouvelle cachant une réalité encore plus sombre ; F*** You Very, Very Much (10x30 min) de Bert Scholiers et Jonas Govaerts, dans lequel le réalisateur de Charlie & Hannah’s Grand Night Out retrouve ses mêmes interprètes féminines, pour les plonger dans une suite de péripéties au cours de laquelle les trois jeune femmes vont chercher leur propre voie, en explorant tous les chemins possibles, à commencer par les pires ; Lost Luggage (6x50 min) de Nathalie Basteyns (créatrice de Beau séjour) débute au lendemain de l’attentat de l’aéroport de Bruxelles. Son héroïne, une jeune policière, chargée de restituer les valises abandonnées par les victimes de l’explosion, va être peu à peu profondément ébranlée par ses incursions au sein de ces destins brisés.

Ils étaient suivis de trois autres projets à l’état de work in progress, tous ayant la particularité de ne pas avoir de vendeurs. Albatros (8x45 min) de Wannes Destoop, véritable ovni s’attachant à un groupe de volontaires particulièrement enrobés ayant accepté de suivre un entraînement spécialement conçu pour les aider à perdre leurs kilos en trop ; A Good Year (8x45 min) de Kadir Ferati Balci a la particularité d’avoir débuté son tournage le jour de l’ouverture de CONNeXT. Son argument : deux personnages, après avoir découvert des bouteilles de vin dans une maison abandonnée, non loin d’un ancien QG occupé par Hitler pendant l’offensive des Ardennes de 1940, se mettent en tête de le vendre sous l’appellation “Le vin du führer”. L’escroquerie prend, mais la situation va très vite se compliquer. Enfin, Red Light (10x48 min) d'Anke Blondé et Wouter Bovijn, interprétée par Halina Reijn, Carice Van Houten et Maaike Nouville (photo), se présente comme une incursion dans le milieu du trafic d’êtres humains. Trois femmes aux parcours radicalement différents vont se rencontrer à un moment déterminant de leur vie.

La matinée du mercredi a été entièrement réservée à la série, cinq projets déjà très avancés et avec vendeurs cette fois, dont plusieurs iront ensuite au Mipcom, étant présentés en work in progress. The Bank Hacker (8x50 min) de Joost Wynant et Frank Van Mechelen suit un jeune geek assoiffé de revanche envers un système bancaire qui a ruiné son père et causé sa mort. Il se retrouve alors associé avec des gangsters planifiant le casse du siècle. 
Beau séjour saison 2 (10x50 min) de Nathalie Basteyns et Kaat Beels reprend le même concept mais en le renouvelant totalement. Exit l'hôtel mystérieux, l’action se situe cette fois sur la côte flamande dans un paysage ensoleillé. Maurice veut convaincre sa famille qu’il ne s’est pas suicidé. Le problème, c’est qu’il est mort. 
Blackout (10x48 min) de Joël Vanhoebrouck, dont le premier teaser a été dévoilé pour l’occasion, débute lorsque le sabotage d’une centrale nucléaire plonge toute la Belgique dans le noir. Parallèlement, la première ministre reçoit un message terrifiant. Si elle fait rétablir l’électricité, sa fille de 11 ans, qui a été kidnappée, sera tuée. 
GR5 (8x50 min) de Jan Matthys, auteur notamment d'In Flanders Fields, nous entraîne sur ce sentier de grande randonnée reliant la mer du nord à la méditerranée. Quatre amis se retrouvent pour refaire le trajet effectué par leur amie Lisa, disparue mystérieusement sur le même sentier. Un thriller en pleine nature, dont le dernier épisode est actuellement en tournage dans les Alpes françaises.
Undercover saison 2 (10x50 min) de Pieter Van Hees et Cecilia Verheyden clôturait cette session. On retrouve Bob et Kim, les personnages de la première saison, confrontés cette fois à un trafic d’armes organisé vers la Syrie au bénéfice de Daech. "Nous avons de nouveau veillé à apporter des touches d’humour et à conférer beaucoup d’humanité aux personnages, quels qu’ils soient", a souligné le scénariste Nico Moolenaar, fidèle au principe ayant contribué au succès international du premier opus.

Patrice Carré
© crédit photo :


L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici