Télévision

Coronavirus : Le groupe TF1 donne des précisions sur sa mobilisation

Date de publication : 25/03/2020 - 17:30

Le groupe TF1 fait le tour de ses aménagements suite à la crise provoquée par la pandémie.

Dans le contexte de pandémie, le groupe TF1 précise que la santé et la sécurité des collaborateurs et de ses partenaires "restent la priorité absolue".

Pour ses téléspectateurs, le groupe adapte "quotidiennement son offre de programmes aux circonstances, pour proposer des moments de divertissement et d’évasion familiaux de qualité aux téléspectateurs et une information fiable et transparente sur l’actualité du moment".

Il précise que ses activités de production et de divertissement sont également impactées par l’arrêt des tournages, des sorties en salles, des spectacles et événements musicaux mais constate une progression de la consommation de contenus sous toutes ses formes et sur tous les supports au niveau de ses audiences.

Au sujet des annonceurs, en particulier dans les secteurs du tourisme, des biens culturels ou du transport, qui sont amenés à reporter ou annuler un grand nombre de campagnes, leur retrait aura, dans un premier temps, "un effet significatif sur les performances publicitaires du mois de mars, puis plus important sur le mois d’avril. A ce jour, [le groupe TF1 n’a] pas de visibilité sur les mois de mai et suivants. Des tendances similaires sont observées pour l’activité publicitaire digitale chez Unify".

S’agissant de l’activité de e-commerce communautaire (ventes de box), elle est, à ce jour, moins impactée par la situation de crise. Pour le secteur Studios & Divertissement, l’activité de production de contenus s’est progressivement arrêtée, se traduisant par des décalages, sans conséquence significative sur le carnet de commandes. Pour Newen, l’arrêt des différents types de programmes tournés au quotidien, qui représentent environ 30% des activités du pôle production, impacteront les performances globales sur l’année, de même que l’arrêt des événements culturels programmés pendant la période de confinement.

Le groupe TF1 précise qu’il dispose "d’une certaine flexibilité dans ses coûts, lui permettant de pouvoir compenser une partie de la baisse du chiffre d’affaires".

Il conclut que "malgré l’impact économique significatif que représente cette crise majeure, le groupe reste confiant dans sa capacité à faire face. Il dispose d’une bonne situation financière avec peu d’endettement et un encours de lignes de crédit bancaires bilatérales disponibles, des métiers pérennes qui renforcent toute leur légitimité dans un tel contexte. En conséquence, nous devons logiquement suspendre nos objectifs annoncés en février dernier, jusqu’à ce que la situation se clarifie".

Perrine Quennesson
© crédit photo : DR

Tags :

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici


Recevez nos alertes email gratuites

s'inscrire