Télévision

"Sauver Notre-Dame", une diffusion hors norme pour une production hors norme

Date de publication : 03/04/2020 - 18:09 - Modifié le 08/04/2020 - 16:52

(Modifié) - Produit par Gedeon Programmes, le documentaire, immersion exclusive d’un an sur le chantier de la cathédrale, sera diffusé le 14 avril sur France 2 et simultanément dans plus de 160 pays. Sa postproduction a été finalisée in extremis au début du confinement.

Après Les dernières heures de Pompéi, record d’audience historique de la case Science Grand Format de France 5, jeudi 26 mars, fort de 1,72 million de téléspectateurs pour 6,3% de pda, Gedeon Programmes verra son nouveau documentaire évènement, Sauver Notre-Dame (100 minutes), être diffusé mardi 14 avril, sur France 2, en prime-time, à la date anniversaire de l’incendie survenu dans la cathédrale.

Le 15 avril 2019, il détruisait la charpente historique du XIIIème siècle et la flèche dessinée par l’architecte Viollet-le-Duc, rappelle Gedeon, qui a obtenu, fait valoir la société, l’unique autorisation auprès de l’Etat de suivre pendant dix mois (et 72 jours de tournage) l’opération de sauvetage du monument, auprès des architectes, archéologues, ingénieurs, cordistes, tailleurs de pierre…
Le film, coréalisé par Quentin Domart et Charlène Gravel, se veut autant une immersion qu’une chronique du "quotidien des équipes de ce chantier hors norme".

La production l’aura été tout autant, en particulier les derniers jours de postproduction. L’étalonnage du documentaire n’était pas terminé quand le confinement a été décrété dans l’Hexagone, de même que la voix off n’était pas enregistrée. "Nous avons réussi à tout faire dans les temps", témoigne Stéphane Millière, le producteur (Gedeon Programmes), également grâce au concours de Philippe Torreton, le narrateur de Sauver Notre-Dame. Le sociétaire de la Comédie-Française a accepté de se rendre en studio. Ce dernier avait été "préalablement désinfecté". Toutes les mesures barrières ont été respectées souligne Stéphane Millière, et l'équipe réduite à quatre personnes.

Sauver Notre-Dame a été coproduit par Gedeon Programmes, China Media Group CCTV9, ARD/NDR et l’INRAP, avec la participation de France Télévisions, National Geographic / ABC Documentaries, SBS Australia, RTBF, RTS. D’un budget global de 1,2 M€, environ, il a été financé à l’international par Terranoa, son distributeur. Les 14 et 15 avril, sa diffusion sera d’ailleurs mondiale. "Plus de 160 pays" pourront découvrir le documentaire, dans 28 langues. C’est la première fois que Gedeon organise une telle opération de diffusion simultanée.



Emmanuelle Miquet
© crédit photo : Gedeon Programmes


L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici


Recevez nos alertes email gratuites

s'inscrire