Télévision

CNC : Six projets documentaires retenus par le fonds d’aide à l’innovation audiovisuelle

Date de publication : 23/04/2020 - 16:22

Lors de sa commission du 9 avril, le fonds d’aide à l’innovation audiovisuelle du CNC a choisi de soutenir six projets documentaires dans le cadre de l’aide au développement renforcé.

Les six projets documentaires sélectionnés sont : 

Big B de Cédric Dupire

Producteur : The Kingdom
Aide accordée : 50 000 €
"Entre fiction, documentaire et essai métaphysique, Big B détourne des images existantes pour raconter l’avènement de la plus populaire figure du cinéma indien de la fin du XXe siècle, Amitabh Bachchan. La multiplicité des sources – extraits de films de fiction, archives médiatiques visuelles ou sonores, coupures de presse, films publicitaires… - vise à créer une expérience immersive afin d’amener le spectateur à vivre dans la peau du personnage mythique… et cependant bien réel."

Colère d’Emmanuel Gras
Producteur : Les Films du Velvet
Aide accordée : 40 000 €
"En octobre 2018, le gouvernement Macron décrète l’augmentation d’une taxe sur le prix du gasoil. Considérée comme discriminante et injuste, la mesure soulève une vague de protestations dans toute la France. Sur un rond-point, près de Chartres, en Eure-et-Loir, Emmanuel Gras filme alors un groupe d’hommes et de femmes qui, en dehors de toute organisation politique ou associative, manifeste contre le pouvoir. Benoît, Agnès, Allan enfilent un gilet jaune et, pour la première fois, expriment leur colère."

Mythologies. Chroniques de la troisième guerre mondiale de Daria Yurkevich
Producteur : Les steppes productions
Aide accordée : 60 000 €
"Le train Tchernobyl-Slavoutytch traverse, chaque jour, la Zone de contamination radioactive ukrainienne et biélorusse. Près de 500 personnes, ouvriers et scientifiques, le prennent chaque jour pour travailler sur le site de Tchernobyl afin d’assurer la maintenance du sarcophage. En traversant la Zone, le train réveille les mythes qui la constituent."

Ô châteaux ! de Gaspard Hirschi
Producteur : Les films de l’œil sauvage
Aide accordée : 50 000 €
"Marseille est un archipel. Un tiers du parc de logement de la ville y est aujourd’hui constitué d’Ensemble Résidentiels Fermés, souvent isolés de leur voisinage par des murs ou des barrières. Dans ce décor, je propose à Manolo Bez, directeur du théâtre équestre du Centaure, d’incarner le personnage de Don Quichotte. Cette performance prend la forme d’une chevauchée à travers la ville, où notre chevalier devra livrer bataille contre les murs et les grilles se dressant sur sa route."

The flats d’Alessandra Celesia
Producteur : Films de force majeure
Aide accordée : 40 000 €
"New Lodge, quartier catholique au cœur de Belfast : sept tours de douze étages chacune. Le conflit nord-irlandais a frappé de plein fouet cette petite communauté qui se reconstruit doucement aujourd’hui. Où en sont-ils, vingt ans après le cessez-le-feu et à l’orée du Brexit, les femmes et les hommes qui peuplent ce microcosme vertical, marqué à jamais par le traumatisme des « Troubles » ?"

Yarmouk, journal d’un assiégé d’Abdallah Al-Khatib
Producteur : Films de force majeure
Aide accordée : 40 000 €
"Yarmouk (banlieue de Damas) a abrité un camp de réfugiés palestiniens de 1948 à 2018. Y voyant un refuge de rebelles, le régime de Bachar Al-Assad, décida de l’assiéger en 2013. A partir d’images filmées de l’intérieur, ce film raconte comment Yarmouk se retrouva peu à peu coupé du reste du monde."

Océane Le Moal
© crédit photo :

Tags :

L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici


Recevez nos alertes email gratuites

s'inscrire