Télévision

Annecy 2020 online - France Télévisions : une offre diversifiée qui évolue avec les usages et le public

Date de publication : 18/06/2020 - 18:01

Le line up animation de la saison prochaine cible tous les publics, dans tous les formats, et annonce mettre la gomme sur le feuilleton, le ludo-éducatif et l’ado-adulte.

"Premier partenaire de l’animation européenne et acteur essentiel du genre", France Télévisions n’a pas failli à la tradition et présenté son offre de programmes pour 2020-2021, à l'occasion du Marché international du film d'animation d'Annecy organisé en ligne, en raison de la crise sanitaire.

"56 nouveaux projets viennent enrichir" cette offre "déjà singulière", destinée à tous les publics : 27 productions dont six courts métrages ; 16 développements ; neuf acquisitions à destination des 3-12 ans, auxquels s’ajoutent les longs métrages soutenus par France 3 Cinéma.
Le groupe public rappelle en outre qu’il va poursuivre "son engagement auprès des artistes de l’animation et du festival d’Annecy" en tant que partenaire de la nouvelle résidence consacrée au développement graphique des longs métrages d’animation récemment annoncée par Citia (l’organisateur du festival).

Pour les préscolaires, aux côtés de Pompon Ours (39x7 min, Supamonks), Edmond et Lucy (52x11 min, Miam ! Animation), ou Anna et ses amis (78x7 min, Superprod), déjà en production, France Télévisions développe Mumfie (78x5 min, Zodiak Kids), Patouille (5 min, Miyu Productions), Les Qui-Quoi (52x7 min, Doncvoilà Productions, Silex Films)…

A destination cette fois des Kids, le diffuseur a lancé les développements de Luz et los sonidos (10x5 min, Camera Lucida), Coop Troop (52x11 min, Technicolor Animation Productions), La quête d’Ewilan (Andarta Pictures), ou La vie de château (6x26 min, Films Grand Huit, Miyu Productions), dont l’histoire va se poursuivre après un spécial de 26 minutes très remarqué.
En production, les séries Idéfix et les irréductibles (52x11 min, Studio 58), Jade Armor (52x30 min, TeamTO), Héros à moitié (52x11 min, Cyber Group Studios), Le village enchanté de Pinocchio (52x13 min, Onkids et Family), Mystery Lane (26x22 min, Studio Hari), ou encore le très attendu Tobie Lolness (13x52 min, Tant Mieux Prod), adaptée de Timothée de Fombelle en un feuilleton, complètent l’offre à destination des enfants plus grands.
Le feuilleton est l’un des formats sur lequel France Télévisions souhaite "monter en puissance".

En production toujours, mais destiné à un public adulte : Certains d’entre nous (10x10 min en linéaire et 10x6 min, Bachibouzouk), Atomu (20 min, AtlasV) en réalité virtuelle…

En long métrage, France 3 Cinéma, la seule filiale du groupe qui préachète du long métrage d’animation, fait valoir deux titres en préparation (Les aventures de Pil de Julien Fournet, chez SND, Ernest et Célestine, le voyage en Charabie de Jean-Christophe Roger et Julien Chheng, chez Studiocanal), deux en tournage (Où est Anne Frank ? d'Ari Foldman, au Pacte, Le tour du monde en 80 jours de Samuel Tourneux, Studiocanal), aux côtés des films prêts à sortir (Calamity de Rémi Chayé et Petit vampire de Joann Sfar dans la compétition L’Officielle de Annecy 2020 Online, Josep d’Aurel…).

Cécile Négrier, la Dg de France 3 Cinéma, a indiqué "réfléchir à des films plus ado-adultes ou adultes". Ce public est l’un des axes de développement du diffuseur, via notamment la plateforme France.tv Slash, après les succès de Mr Flap et La petite mort. En parallèle du feuilleton, cité précédemment, et du ludo-éducatif, axe conforté pendant le confinement, et qui serait particulièrement celui de France 4, si d’aventure, la chaîne perdurait.

Emmanuelle Miquet
© crédit photo : Films Grand Huit/Miyu Productions


L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Vous avez déjà un compte


Accès 24 heures

Pour lire cet article et accéder à tous les contenus du site durant 24 heures
cliquez ici


Recevez nos alertes email gratuites

s'inscrire